• Close menu
  •  

    Accès au marché du travail

    Les règles de délivrance d'un permis de travail en Allemagne varient en fonction du pays d'origine. Une distinction est généralement faite entre les ressortissants des États membres de l'Espace économique européen (les États membres de l'UE et l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège) et de la Suisse, et les ressortissants de pays tiers (citoyens non-UE).

    Citoyens de l'Union, de l'Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse

    Les ressortissants de ces pays bénéficient de la liberté de circulation en Europe. En d'autres termes, ils bénéficient de la

    • liberté d'établissement sans restriction (ils peuvent exercer tout type d'activité non-salariée permise) et de la
    • libre circulation des travailleurs sans restriction.

    Les ressortissants de ces pays ont un libre accès au marché du travail allemand et n'ont pas besoin de permis de travail. Ils sont traités au même titre que les ressortissants allemands et ne sont pas soumis à un examen prioritaire.

    Ressortissants de pays tiers

    Pour pouvoir travailler en Allemagne, les nouveaux citoyens de pays tiers doivent déposer une demande d'octroi de titre de séjour aux fins d'emploi auprès de la mission diplomatique allemande dans leur pays d'origine avant leur entrée sur le territoire allemand. Le type d'accès au marché du travail est mentionné sur le titre de séjour. En cas d'accès limité au marché du travail, il vous faut demander un permis de travail auprès de l'Agence Centrale de Placement pour le travail spécialisé et à l'étranger (ZAV).

    Exception: Les citoyens de pays n'étant pas soumis à l'obligation de visa (Australie, Israël, Japon, République de Corée, Nouvelle-Zélande et États-Unis d'Amérique) peuvent également entrer sur le territoire allemand sans visa (séjour de 3 mois sans visa), et demander le titre de séjour nécessaire auprès du service des étrangers (Ausländerbehörde) après leur arrivée en Allemagne. L'activité professionnelle peut uniquement être exercée si le titre de séjour et le permis de travail ont été accordés.

    Conseil : Contactez votre futur employeur pour réduire la durée de la procédure. Ce dernier peut directement initier une procédure d'examen préliminaire auprès de l'Agence Centrale de Placement pour le travail spécialisé et à l'étranger (ZAV). La ZAV vérifie ensuite si les conditions sont remplies et transmet sa décision au service de visa compétent. Ainsi, le titre de séjour aux fins d'emploi et le permis de travail vous seront accordés en une seule étape.

    L'accès au marché du travail a été facilité aux professionnels hautement qualifiés de pays tiers à travers la « carte bleue européenne ». Pour pouvoir obtenir ce titre de séjour, le demandeur doit justifier d'un diplôme d'études supérieures, d'un contrat de travail et d'un salaire annuel brut de 52 000 euros (à compter du 01/08/2018). Dans les professions déficitaires, les professionnels hautement qualifiés de pays tiers obtiennent la « Carte bleue européenne » s'ils peuvent justifier d'un salaire annuel brut minimum de 40 560 euros. Les détenteurs de la Carte bleue européenne ont en principe droit à un séjour permanent au bout de 33 mois, si le contrat de travail est maintenu. S'il peuvent justifier de bonnes connaissances de l'allemand, le droit de séjour permanent leur est accordé au bout de 21 mois. Les membres de leur famille ne doivent pas justifier de connaissances de la langue allemande et peuvent travailler sans limitation immédiatement après leur entrée sur le territoire allemand.

    Source: BMWi


    Etudiants diplômés

    Après avoir terminé leurs études en Allemagne, les étudiants ont la possibilité de rechercher un emploi dans le pays. Les étudiants diplômés des États membres de l'Union européenne (il existe des dérogations pour les étudiants diplômés croates), de l'Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse bénéficient d'un libre accès au marché du travail allemand. Les étudiants qui ont terminé leurs études avec succès en Allemagne peuvent faire proroger leur permis de séjour de 18 mois pour rechercher un emploi en Allemagne ou se mettre à leur compte. Les études sont considérées achevées avec succès dès la « réussite » au dernier examen, et non après la radiation de la liste d'étudiants inscrits ou après la remise du diplôme. Le délai de recherche d'emploi commence ainsi à courir à la date du dernier examen.

    Pendant ces 18 mois, les étudiants diplômés ont la possibilité de trouver un emploi correspondant à leurs qualifications. Ils doivent en outre prouver que leur subsistance est assurée pendant cette période. Contrairement aux étudiants, les diplômés chercheurs d'emploi ont la possibilité de travailler sans limitation dans le temps ou spécifique à un secteur.


     
    Wirtschaftsregion Heilbronn-Franken GmbH | Weipertstraße 8-10 | 74076 Heilbronn | Telefon 0049 - 7131-7669-860
     
     

    NEWSLETTER

    Immer auf dem neuesten Stand – mit dem Newsletter der Wirtschaftsregion Heilbronn-Franken GmbH